Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Howdy / Kezako?

  • : Almost There
  • Almost There
  • : "We're almost there and nowhere near it. All that matters is, we're going" - errements culinaires et pseudo-artistiques d'une dilletante à DC.
  • Contact

Recherche

8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 01:27

Helas, le titre est un peu trompeur car ce n'est pas une question qu'on me pose souvent. Par contre, c'est une question qu'il faudrait poser absolument. La reponse courte tient en trois mots: fuir tres vite negocier sur tout. J'insiste: NE-GO-CIER. SUR TOUT.

Contrairement a la France ou un certain nombre d'avantages sont acquis par le simple fait d'avoir un emploi (conges payes, cotisations retraite et securite sociale), aux Etats-Unis il n'en est rien. Tous ces "avantages acquis" s'appellent des "benefits" et ils se negocient* au meme titre que le salaire, dans une marge qui depend de l'employeur mais dont on peut dire sans hesiter qu'elle est vaste. C'est d'autant plus vrai pour les post-docs qui n'ont pas souvent le statut d'employe mais de stagiaire ou de boursier (dans ce cas, toute decision les concernant revient arbitrairement a leur superieur direct: marge maximale vers le haut comme vers le bas). Il est donc essentiel de comprendre que toute regle a des exceptions et que qui ne demande rien n'a rien.   

Voici une petite liste des points essentiels a prendre en compte dans la negociation:
- conges payes: combien de jour par an? Par defaut, c'est "deux semaines" traduit en 10 jours ou 13 jours selon les cas. Le nombre de jours etant susceptible d'augmenter a l'anciennete ou a la negociation.
- jours feries: combien de jours par an? Et oui, ca n'est pas automatique. Si les organismes gouvernmentaux observent 10 jours par an, les entreprises ou universites n'observent systematiquement que 4 d'entre eux (Noel, nouvel an, 4 juillet, Thanksgiving) le reste etant a discretion, ou dependant de l'etablissement. 
- travail a distance: est-ce possible et si oui dans quelle mesure? - si la nature du travail le permet, ce genre d'"avantage" (ou son absence) peut servir dans la negociation des conges.
- RTT: si, si, ca existe. Ca s'appelle meme "Alternative Work Schedule" ou AWS. Ca consiste par exemple a travailler 9 heures par jour au lieu de 8 afin de gagner un jour de RTT toutes les deux semaines.
- assurance sante: L'employeur propose-t-il une assurance sante? (si la reponse est non: pour le coup, fuyez!) Laquelle? (en cas d'offres concurrentes, attention car toutes les assurances sont loin de se valoir) A quel tarif? L'employeur participe-t-il au financement de l'assurance sante? Dans quelle proportion? Qu'en est-il de la couverture d'autres membres de la famille?
- retraite: L'employeur propose-t-il un plan retraite? Quelle est sa participation?
- frais de demenagement: si vous devez changer de ville et/ou de pays pour prendre cet emploi, l'employeur participe-t-il a vos frais de demenagement?

En option, il est aussi utile d'entretenir une saine mefiance vis-a-vis des promesses qui sont bien connues pour n'engager que ceux qui y croient. La baguette de sourcier qui permet de les debusquer se cache derriere cette petite phrase: "vous pouvez le mettre par ecrit"? Si la reponse est non, c'est l'enfumage assure.     

Bienvenue dans le wild, wild West. Il n'y a pas que les animaux qui sont feroces. 


*pour un emploi a plein temps - les emplois a temps partiel n'ouvrent que rarement droit au moindre "benefit"

Partager cet article

Repost 0
Published by Aisling - dans américanisme
commenter cet article

commentaires

Nath 10/05/2011 02:05



Je ne connais pas trop ton cas, mais je dirai que meme dans le cas d'un transfert d'une entite a une autre il faut faire hyper gaffe. Mon cheri l'a appris a ses depends et ca nous coute un bras
tous les mois !


Bises et vraiment merci de montrer ce que les autres blogs se tuent a cacher ! Nath



mixlamalice 09/05/2011 15:37



Voir ton article précédent sur les taxes aussi...


Comme tu dis, la encore, pas de règles absolues, mais il faut savoir qu'un salaire "typique" de PhD en sciences dures dans un centre de recherches industriel est autour de 80k$-100k$ (contre
40-50keuros en France - je parle des domaines que je connais en tout cas). Mais comme on disait (à peu près), un salaire de 50keuros en France, c'est franchement pas mal, un salaire de 50k$ aux
US c'est très bof.


Bref, vu qu'il faut "économiser" sur le salaire pour le chômage éventuel-la retraite-l'éducation-la santé, une règle empirique et grossière est de viser autour de 50% de plus que ce qu'on
demanderait en euros. 


Mais bon, effectivement, bien se renseigner avant...