Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Howdy / Kezako?

  • : Almost There
  • Almost There
  • : "We're almost there and nowhere near it. All that matters is, we're going" - errements culinaires et pseudo-artistiques d'une dilletante à DC.
  • Contact

Recherche

22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 03:45

Comme me le rapelle l'excellent InK, il y a quelque chose de tout à fait particulier à habiter à l'étranger, dans une capitale: la raoût annuel de l'ambassadeur le 14 Juillet. A défaut de feu d'artifice, tous les citoyens français présents, qu'ils soient de passage ou résidents, peuvent assister à cette réception le jour de la fête nationale. En ces temps de restriction bugétaire, on est presque étonné que les festivités aient encore lieu - vous excuserez donc l'absence de photos, mon appareil étant encore en train de hoqueter de surprise. Pour limiter, euuh, estimer un peu le nombre de participants, cette année les rumeurs ont circulé comme à l'habitude qu'il n'était pas permis de se présenter avec un invité non français, avec la nouveauté interessante de l'inscription en ligne réputée obligatoire pour obtenir le sésame à présenter à la porte. La propagande a tellement bien marché que les rares non inscrits sont rentrés à la vitesse de l'éclair (avec leurs invités non français) pendant que les inscrits faisaient gentiment la queue dans leur file "spéciale". Tss, tss. 

 

Pour ma 5ème édition du raoût, les effets de la crise s'observent tout de même au delà du portail: pas d'animation (on avait eu des 2CVs et autres carioles tricolores, et des personnages historiques en tableau vivant les autrees années...) ni de petits fours, mais l'essentiel était au rendez-vous: discours de l'ambassadeur, champagne, pâté de campagne, fromages fermiers et cannelés, un régal! Sans oublier la compagnie prête à chanter Nuit de Folie à tue-tête et à danser sur les tables... Bref, une fête inoubliable!

Partager cet article

Repost 0
Published by Aisling - dans expat
commenter cet article

commentaires

mixlamalice 03/08/2010 17:26



Non, pas exprès bien sûr, mais au cours d'un we dans Big Apple, ça peut être une escale intéressante.


Et puis, pour peu que le trajet se fasse en bus, ça fera un affinage supplémentaire que les voisins seront heureux d'apprécier...


4h de trajet et potentiellement 30$ l'aller-retour, ça laisse de quoi se payer un hôtel pas trop pécrave et passer un we pas ruineux dans la city qui never sleeps.


Bon, sur ce, le plateau du sud de Paris, ça n'a que peu de points communs avec NYC, surtout au mois d'août où l'activité est pas franchement débordante, donc je me rentre sur Paris. Bonne fin de
journée.



Aisling 03/08/2010 17:21



Yibus:Naaaaan, la reservation par internet c'est la theorie... En pratique tu rentres meme plus vite sans resa, voire sans piece d'identite francaise, hi, hi! Et le truc ultime: en etant
savemment en retard tu zappes le discours sans te priver du buffet!


 


Mix: pour les fromages, j'avoue que je doute quand meme de faire le voyage jusqu'a New-York expres, meme si ta boutique a l'air sympa... Pour l'instant, je me contente de WholeFoods (excellent
gruyere, brie souvent correct, et un bon choix d'autres fromages a la hauteur meme si c'est effectivement assez cher) voire des fromages canadiens de Safeway qui sont franchement pas mal: j'ai
ete vraiment tres surprise par leur "goat brie" qui fait desormais partie de mes courses regulierement :-)



mixlamalice 03/08/2010 16:57



Aux US, ne pas se donner les moyens de pouvoir manger du vrai frometon me semble un sacrilège...


Comme j'avais pas l'ambassadeur à proximité, j'allais à Formaggio di Kitchen. Vu le prix, c'était un peu un pélerinage mensuel, voire trimestriel, mais j'en chialais presque à chaque fois.


http://www.formaggiokitchen.com/huronave


D'après la légende, l'un de seuls fournisseurs américains à pouvoir importer des fromages français non pasteurisés et qui en conséquence fournit la majorité des grands restaurants des US (il se
pourrait que ce soit parce qu'ils existent depuis 1978 avec une loi sur la pasteurisation non rétroactive, ou que le Massachusetts soit moins strict que d'autres états sur le sujet, j'en sais
rien: peut etre plus d'infos la mais j'ai la flemme http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_raw_milk_debate).


Sinon, plus près de chez vous, il y a une succursale à NYC.


Mais quand même, manger du vacherin et en faire goûter aux ricains qui n'ont pas froid aux yeux, c'est le pied.



yibus 31/07/2010 02:58



tas pas tort pour la divine nourriture (et le vin ?)... Mais le discours de l'ambassadeur... Et réserver ses places par Internet, c'en est trop pour mes faibles forces.



Aisling 29/07/2010 22:33



Bon, bon, je n'y etais pas l'annee derniere, j'ai juste mis 5eme edition pour simplifier, parce que ca fait 5 ans que je suis la. Mais sinon, sans etre fetichiste, pourquoi manquer une excellente
occasion de se regaler de fromage (non-pasteurise), et de canneles croustillants? Mmmm?