Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Howdy / Kezako?

  • : Almost There
  • Almost There
  • : "We're almost there and nowhere near it. All that matters is, we're going" - errements culinaires et pseudo-artistiques d'une dilletante à DC.
  • Contact

Recherche

19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 00:31
Je ne connais pas d'equivalent francais a ces strategies de magazinage economique, mais si vous avez des conseils, je prends! En tout cas, aux Etats-Unis, voici les bons plans pour l'instant infaillibles:

1. Reperer la section "soldes". Les periodes de soldes n'etant pas reglementees par des arretes prefectoraux, les magasins peuvent decider de faire des soldes comme ils veulent, quand ils veulent. Les jours feries sont souvent des moments interessant de ce point de vue, mais il y a quasiment toujours un rayon d'articles soldes dans tous les magasins, a tout moment de l'annee.

2. Reperer les magasins de bonnes affaires. Depuis la triste disparition de Filene's Basement, il reste quand meme Loehman's (vetements, chaussures, parfums et accessoires) et TJ Max (comme Loehman's, plus les indispensables rayons bebe et maison) qui ont bien entendu aussi une selection d'articles en solde ou destockage.

3. Ne pas oublier les friperies. De l'Armee du Salut aux magazins d'occas supers chics on trouve vraiment de tout en occasion bon etat, il suffit d'etre persistant et d'avoir un peu de chance...
Sur DC, chic et moins chic:
- Secondi
Sur bethesda:
- Mustard Seed (classique, un peu de tout, souvent des chouettes chaussures)
- Wiggle Room (special maternite et bebe)
- Second Chance (super chic - reste a tester, je me le dis en passant devant en voiture tous les matins...)
A Gaitersburg:
- I do, I do  (robes de mariee)

4. Les Oulet Malls. Le bon plan pour beaucoup de choses, en particulier les jeans chez Levi's ou Lucky Brand (record a ce jour: -$10 pour un blouson aviateur. Moins 10. He, he. La magie des reducs sur quantite). Dans le coin, mon prefere est a Leesburg, ce qui demande une petite heure de route depuis DC. 

5. Les bons d'achat cadeau. Target est un specialiste: $5 en bons d'achat pour l'achat de deux ceci ou deux cela... Il suffit de tomber sur un caissier sympa pour passer ses achats en deux fois et utiliser les bons d'achat directement et obtenir une reduc immediate et effective! Je ne croyais pas non plus aux points "essence" de chez Giant, mais obligee de m'arreter a la premiere station venue avec le voyant rouge de ma jauge allumee, force a ete de constater que $.20 de moins au gallon chez Shell ca revient finalement moins cher que la station discount du coin!

6. Les fameux coupons. Sans basculer dans le phenomene d'extreme couponning, ca a parfois du bon quand on tombe sur un coupon pour un produit qu'on utilise souvent. Et quand on peut le combiner avec un bon d'achat target...

7. Ouvrir ses oreilles et sa boite mail. Il y a souvent un bon truc pour payer tout objet moins cher que le plein tarif. Il suffit de le trouver, ou plus exactement de trouver la personne qui a le truc. Des commentaires d'utilisateurs Amazon aux listes de discussion du boulot, les gens sont plein de bons conseils... et de coupons! C'est comme ca que je passee d'une facture de $26.49 piece pour un certain produit alimentaire au supermarche du coin a $17.99 piece, coupon du fabriquant et bon d'achat target deduits!  
Volontairement, je n'inclus pas Costco (equivalent de Metro, mais accessible aux particuliers) dans la liste, car meme s'ils ont des trucs sympas (Mmmm le camembert, le vrai comte, le prociutto...) a moins de faire de la salade de fruits ou de la confiture pour un regiment de maniere reguliere, je ne trouve pas que ca soit rentable financierement avec l'abonnement annuel de $50. Par contre, touristiquement, ca vaut le coup d'aller faire un tour ne serait-ce que pour se promener dans leur hangar geant avec un charriot tellement gigantesque que c'est presque difficile de le manoeuvrer a vide!
Repost 0
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 02:24

Just like Harvard, Princeton and Yale, French national research institutions send their good news in big enveloppes. As can be seen from the photo below, exhibit 1 (top) contains a letter from the AO supervising hiring procedures: "I regret to inform you..." while exhibit 2 (bottom) is from the director of the institution himself and states "congratulations for this achievement..."

 

theBigOne.jpg

 

It's been a long time coming, so excuse me while I go jump up and down in my new t-shirt!

Repost 0
Published by A. - dans Recherche
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 03:59

Aux Etats-Unis, le t-shirt est une veritable institution. A commencer par les t-shirts a l'effigie des equipes de sport et des ecoles. Il y a aussi les t-shirts touristiques, vous savez, ceux qu'on trouve dans les stands autour du Mall qui affichent en grosses lettres "Washington, DC". On peut aussi mentionner les t-shirts de saison: noel, thanksgiving, 4 juillet, paques, chaque occasion vient avec son lot de t-shirts. Pour aller plus loin, il y a aussi les t-shirts personnalises qu'on peut creer soi-meme pour une reunion de famille, un week-end d'enterrement de vie de jeune fille, l'equipe de rugby de son petit club, etc.

 

Tout ca contribue a creer un genre "d'esprit de corps", comme l'ont bien remarque les universites francaises qui, avec l'avenement de la LRU, se disent que c'est peut-etre une idee interessante pour developper a terme les dons d'alumni. Le t-shirt soignement choisi, c'est une facon de decliner sa personnalite, d'afficher des bouts de soi face au monde exterieur. C'est aussi un excellent declencheur de conversation dans le metro ou dans l'ascenseur. On se reconnait entre soi, le t-shirt des redskins arbore par le voisin permet de discuter librement du match de la veille. Un t-shirt sympa ou cryptique permet de passer le temps quand la rame s'arrete entre les stations.... Les gens remarquent et reagissent vraiment a un t-shirt. Je ne compte plus les fois ou on m'a demande si j'aimais aller en vacances dans le Nevada quand je portais mon defunt t-shirt "Buy me a boa and fly me to Reno"... Moi qui pensais me la jouer fan incognito, je me suis retrouvee a expliquer plusieurs fois que c'etait une histoire de grasse mat et de pinard.... 

 

Pour ne pas etre en reste, voici mon tout nouveau t-shirt, en reference a ma serie preferee et (ahem) a un evennement exceptionel qui s'est produit il y a quelques jours dans mon doux foyer:

 

trucs 1868

Repost 0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 01:00

Dans ma nouvelle vie de banlieusarde, je ne prends quasiment plus le metro et je vais partout en voiture. Et tous les matins, je passe devant une de ces eglises avec un panneau afichant des annonces de la paroisse. Parfois, les messages sont tres fonctionnels:

 

ChurchBoard3.jpg

 

avec une touche spirituelle:

 

ChurchBoard2.jpg

 

mais parfois, le philosophique

 

ChurchBoard1.jpg

 

le dispute au profond:

 

  <J'ai loupe la photo a mon retour d'auditions en France du message fort a propos "Don't let your sucesses go to your head or your failures go to your heart">

 

A l'approche de l'ete on a quand meme beaucoup de messages utilitaires qui restent des semaines entieres:

 

ChurchBoard4

 

Vivement lundi pour decouvrir une nouvelle maxime...

Repost 0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 14:28

For today, it was confirmed that I achieved the single most difficult goal in my career: I got offered a permanent position at a national research institution in France. Pinch me now! 

 

Besides being extatic and excited, there are two things that I want to write about today, because they will be worth remembering. The first one is that I still don't know how the hell I got there (a.k.a. PTSD) and the second one is that now that I am here, I will make it my mission to improve the life of research position applicants (a.k.a. beware, search committees). 

 

Batrachian models of disease

So, how did you do it? That's always the question you want to ask role models and people who got where you want to be in the hope to understand their success and emulate it. It feels pretty anticlimatic to confess that I don't have a clue.

It may have something to do with the fact that my application is not entirely shabby (objectively, my yearly publication level over the past 6 or 7 years has been consistently meeting the requirements of the French national evaluation agency for *a four year period*), but I was turned down from similar jobs, and people with seemingly less achievements got in. It may have to do with practice - I did fail a good three, four similar interviews this year alone before apparently "getting it". It may have to do with the precious help of colleagues and family reviewing and critiquing my project and presentation slides (many thanks!!). It may even have to do with the wrath of ennemies bullying me in the failed interviews, pushing me to prepare better answers and making me reach the "whatever" point that took the stress away.

The wait for that final and successful interview was excruciatingly long, long enough to overhear committee members on a coffee break praise a presentation they just had from an applicant working on batrachian models of disease. I kid you not. Batrachian models of disease. I just had to laugh out loud at the silliness of it all. My research is so far from batrachian models of disease, that I would not know a bloody batrachian if it kicked me in the face, animal model or regular beast. And yet, they picked me (and my batrachian free research topic)! So it did work out somehow, but it is essential to be well aware that it might have tanked just as beautifully. The whole application process is such an ordeal that I can't say I feel undeserving, I'm just pleasantly surprised.

 

 

Have mercy on the applicants!

It did work out in the end, so of course it was worth the effort. But there is such a fine line between success and failure that really, is it worth it? Should it be that hard to get a job offer? And in the end is that really how a country should be recruiting permanent staff? Considering that some places will fly (i.e. cover all travel expenses) applicants (yes, multiple applicants) to a 2-year position to have the opportunity to adequately discuss the potential collaboration, I am left dumbfounded by French practices. While I understand all the legal requirements that formally bound the process, there is some wiggle room, there always is. And I don't understand why hiring committee choose to blatantly walk away from legal opportunities to ease the applicants' financial, logistic and personnal burden. At the very least, videoconferencing should be offered as an alternative to flying 3,000 miles or more for a 25 minute interview. Seriously. So

if - or rather , let's be bold, when I get the opportunity to have a say in the matter, I shall remember this day and try to make a difference. 

 

On that note, I'll go toast to new beginnings at Rumba Cafe, my all time DC favorite and temple of the pink, sparkly and fruity!

Repost 0
Published by A. - dans Recherche
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 09:36

Il faut le voir pour le croire - voici l'encart affiche a la caisse du supermarche local:

P1030534.JPG

 

Estomaquee, j'ai demande des precisions a la caissiere et elle m'a affirme demander une piece d'identite aux gens qui achetent de l'alcool. Je vais donc devoir tester le systeme en allant chercher du cidre demain!

 

Comme a chaque retour, malgre quelques changements etonnants, le contraste est souvent saississant. Cette fois, je note: 

- la foule de motos sur le perif et les routes de la capitale, qui se faufillent entre les voitures, ca a l'air plutot dangereux...

- beaucoup de magasins sont fermes entre midi pour le dejeuner, d'autres n'ouvrent que le matin, ou que l'apres-midi, sont fermes le lundi... Pas evident de jongler avec tout ca pour faire ses courses dans plus d'un endroit a la fois le meme jour!

-il faut une piece pour utiliser l'un des charriots ranges au milieu du parking de Leclerc (plutot qu'a la porte du magasin, comme chez Giant...)

- ou je mets ma timballe en montant dans la voiture? Mnnnnn?

Repost 0
Published by A. - dans expat
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 16:56

Au pays ou la voiture est reine, on trouve des panneaux pour le moins fantaisistes: le sens interdit conditionnel.

 

P1030378.JPG

 

Donc, une portion de la rue principale permettant d'acceder a notre appart est de facto en sens unique de 7h a 9h du matin en semaine, l'acces y est egalement limite de 16h a 18h puisqu'il est egalement interdit de tourner dedans depuis une des rues du carrefour. C'est pour le moins singulier, et franchement penible. En gros, il faut avoir l'oeil aiguise pour bien reperer les limites d'application du sens interdit, et l'oeil rive a la montre pour ne pas faire d'impair, car la police veille au grain! En l'occurrence on s'est deja fait arreter une fois a 16h05 au pire moment possible, LE jour ou on avait vraiment besoin de rentrer a la maison rapidement - ca s'est solde par 20 minutes d'attente et un sermon de l'officier de police.

 

Dans le meme genre, certaines rues du quartier ont aussi un sens interdit "sauf bus de ramassage scolaire". Encore moins pratique!

Repost 0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 00:11

Voici deux fois en trois jours que je fais ces excellents biscuits, d'apres une recette de Martha Stewart.

J'ai un peu adapte les proportions: j'utilise moins de sucre, car la noix de coco rapee que je trouve ici est toujours sucree,  et j'ai choisi un melange de fruits secs different de celui de la recette originale, je trouve que ca s'harmonise beaucoup mieux.

 

Ingredients (pour 2 douzaines de biscuits environ):

-1/2 tasse (113 g.) de beurre

- 1 oeuf

- 1/2 tasse de sucre roux

- 1 tasse 1/4 de farine

- 1 cuillere a cafe de levure chimique (baking soda)

- 1 cuillere a cafe d'extrait de vanille

- 3/4 de tasse de noix de coco rapee

- 1 tasse de figues seches en morceaux

- 1 tasse de noisettes concassees

- 1/2 tasse d'abricots secs en morceaux

- 1/2 tasse de noix de pecan

 

Preparation

- prechauffer le four a 350F/180C

- melanger le beurre mou et le sucre

- ajouter l'oeuf et l'extrait de vanille

- ajouter la farine et la levure

- ajouter les fruits secs

- sur une plaque de cuisson, disposer des petits tas de pate compacts (taille 5 cm environ)

- enfourner 12 a 15 minutes

 

Et voila!!

 

food 0712

 

 

Repost 0
Published by A. - dans recette
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 11:51

P1140380.JPG

Apres avoir emmenage dans notre nouvel appart dans le Maryland (avec l'aide de Haul Zing, toujours parfaits) nous avons retrouve l'ambiance des immeubles d'habitation quittes pour un cadre de petite maison de ville a Adams Morgan. 

On s'est rapidement rendu compte qu'avec le classique systeme de clim/chauffage a air pulse, l'air est extremement sec a l'interieur! Notre petit elephant brumisateur a donc repris du service illico, assiste d'une consoeur grenouille... Retour aussi des cremes hydratantes pour les mains, etc.

 

Autre difference entre cet environnment banlieusard presque a la campagne et le "centre" ville, c'est le bruit: sans le moindre restau ou bar en proximite immediate, c'est le calme plat y compris les week-ends. Le silence de la nuit n'est interrompu que par le tintement sybillin du carillon suspendu sur notre balcon... et le bruit de la satanee clim!!

 

Repost 0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 19:26

La premiere fois que je suis venue a Washington avec l'idee de peut-etre m'y installer pour un an (!), en plus de visiter les musees et les monuments, j'ai essaye de visiter un peu les quartiers ou je serai susceptible d'habiter... Pour fureter de la sorte, j'avais intercepte quelques personnes au hasard dans mon lieu de travail potentiel pour lui demander quels seraient les endroits sympas a aller voir, avec si possible du shopping a proximite. La, unanimement, on m'avait dit, "Oh, allez du cote de White Flint, il y a un super centre commercial". J'ai donc pris le metro, ligne rouge, direction le Maryland.

Et en sortant du metro a White Flint, on se retrouve la: 

 

DC_area-0125.JPG

 

En plain Rockville Pike, une deux fois 4 voies encadree d'immeubles et de Mc Do... J'ai cherche un peu le "super centre commercila" et j'ai vu un genre de road-side Mall avec Dunkin Donut (un ancien favori, je reconnais...) 7/11 et David's Bridal: 

 

DC_area-0126.JPG

 

Pour continuer l'exploration, le paysage a la sortie des stations de metro aux alentours n'est guere mieux...

 

(Twinbrook, plus au nord)

 

P1000616.JPG

 

(Grovesnor, au sud)

 

DC_area-0129.JPG

 

Le tout dans la pluie et la grisaille de Novembre, deprime garantie!

 

Et malgre tout ca, six ans plus tard, Maryland, nous y voila... en voiture comme tout balieusard qui se respecte...

Mais entre-temps, j'ai decouvert qu'en s'eloignant un petit peu de cette fameuse 4 voies, meme a pied, on arrive rapidemmenrt dans des endroits beaucoup plus sympas, avec des arbres et de la verdure!

 

P1000621.JPG

 

Une banlieue tres classique,

 

DC_area-0165.JPG

 

navigable a pied, avec un Trader Joe et un Diner a quelques pas! Qui l'eut cru?

 

Repost 0
Published by A. - dans DC
commenter cet article